Toponymie des lieux-dits de Civrac

Toponymie

Ce mot se compose de 2 autres mots grec «Topos» signifie lieu et «nymie» qui signifie nom.

 

 

Le peuplier tremble
Le peuplier tremble

 

 

 

 

 

 

 

Trembleaux

Ce nom est à mettre en rapport avec les peupliers trembles, arbre dont les feuilles tremblent au moindre souffle du vent mais dont les racines tiennent bon sur le sol argileux.

 

Le tremble est souvent planté sous l’action des moines et des seigneuries au XIIème siècle pour tenter de drainer les sols. Il pousse vite mais sa durée de vie est courte.

 

Mahourat

Ce nom pourrait venir du Gascon «Mauhourat» qui signifie mauvais trou. Ainsi ce lieu-dit pourrait être un endroit inculte. Il est aussi probable que ce nom soit en rapport avec un habitant qui aurait eu un mauvais caractère.

Basse-Terre

Partout où vous croisez un lieu-dit portant le nom de «basse-terre», c’est que non loin de ce lieu il y avait autrefois une «haute-terre», sous-entendu un lieu sur élevé tel qu’une butte. A Civrac, la «haute-terre» est Escurac.

Archéologie

Etre archéologue ce n’est pas que creuser avec une pelle, une pioche, une truelle et un pinceau, voir une pelle-mécanique. Si Si ! Une pelle mécanique ! Ni aller se battre contre des démons comme Indiana Jones. C’est également étudier et identifier le mobilier sortit du sol. C’est grâce à lui que le site peut être daté.

Voici la méthode utilisée en archéologie : les vestiges se situent sous la couche de terre arable. Là les plus récents sont les premiers, ils sont dans la première couche stratigraphique.

A chaque couche, il y a une occupation différente. Ainsi, il est possible de dater un mur (couche stratigraphique N°1) en fonction du mobilier ; ici de la monnaie retrouvée dans la couche plus basse (couche stratigraphique N°2) en étudiant le matériel.

 

Tout comme les communes de Bégadan et Couquèques qui jouxtent nos limites, Civrac a été habité dès la période Néolithique (-6000 à -3000 avant notre ère).

De nombreux silex et pierres de tailles ont été retrouvés sur divers champs de la commune.