Le Bourg de Civrac au Fil du XXème siècle...

Savez-vous qu’il n’y  a pas si longtemps encore, Civrac avait un  tout autre visage ?

 

Depuis le début du siècle précédent jusqu’à aujourd’hui, le village a bien changé. Loin d’être une petite commune banale et sans grande importance, Civrac a eu elle aussi une période faste ! A la fin du XIXème siècle et début du XXème siècle, la commune était tellement grande qu’elle abritait plus de 1000 habitants !

 

Il nous reste donc des traces ! Me croirez-vous si je vous dis qu’il fût un temps, il y avait ici 3 hôtels, ou encore 2 écoles, un coiffeur, un théâtre, une université ou 2 épiceries ? Non ? Et bien, vous auriez raison ! Autant pour moi, il n’y a jamais eu à Civrac ni théâtre, ni université, mais pour le reste c’est bien vrai !

 

Certes, les bâtiments sont aujourd’hui, soit à l’abandon, soit réutilisés à d’autres fins, mais ils ont bel et bien été là !

Deux Hôtels

Celui de gauche été nommé "Hôtel du Commerce". Son nom était encore peint en rouge sur les murs et encore visible il y a peu. Ils sont tous deux dans le quartier Ouest de la commune, rue du 11 Novembre 1918.

La Forge

La forge
La forge

 

 

Il y avait également une Forge. Installée rue du Maquis de Vignes Oudides, elle appartient à la famille Martin et sert maintenant de garage pour la famille. C'est de cet endroit que viennent les grandes clés de la porte d'entrée de l'église.

La Boulangerie

La boulangerie
La boulangerie

 

 

 

 

 

La grande maison ci-contre, aujourd'hui habitée, était une Boulangerie.

La Boucherie

La boucherie
La boucherie

 

 

Dans cette maison se tenait autrefois une boucherie. La maison était alors plus petite et elle servait uniquement à vendre la viande des animaux abattus dans la cour intérieure. Le portail du fond, caché derrière la végétation, servait d’entrée à l’abattoir.

Façade boucherie
Façade boucherie

 

 

 

 

Façade de la Boucherie en 1977

Abattoir
Abattoir

 

 

 

 

 

Cour de l'abattoir en 1977

Les Epiceries

L'épicerie
L'épicerie

 

Pas loin de la boulangerie, était ouverte l’une des deux épiceries de la commune. Son entrée donnait sur la rue principale allant vers Bégadan.

 

La seconde vendait du gaz en plus des articles d’épicerie habituels. On peut encore voir l’enseigne sur le mur. 

La Graineterie Coopérative

La graineterie coopérative
La graineterie coopérative

 

 

 

Dans le même esprit de commerce, il y avait aussi une graineterie coopérative. Le grain de plusieurs agriculteurs y était stocké pour être revendu. C’est aujourd’hui une maison locative.

Le Bar et Coiffeur

Le bar et coiffeur
Le bar et coiffeur

Regardez bien la photo :

 

- la fenêtre et la porte blanche faisaient toutes deux parties du Bar,

 

- la grande porte marron était un établissement de coiffure.

 

Le propriétaire proposait aussi à sa clientèle des perruques !

Bar sous l'occupation

Bar sous l'occupation
Bar sous l'occupation

 

 

Avant la guerre de 1939-1945, la place communale, dite «Place de la Mairie» n’existait pas. L’endroit était occupé par des maisons, un hangar et un bar. Pendant la guerre, la petite salle en face du Foyer Rural dite «Salle de Réunion» servait de bar.

 

Ancien Hangar

Ancien Hangar
Ancien Hangar

Sous l’occupation, une garnison allemande stationnait au Sud du village, dans le château moyenâgeux de Bessan-Ségur.

Un réseau de résistants se cachait dans le maquis de Vignes Oudides, situé entre Hourtin, Vertheuil et Saint Germain.

Après la guerre, les habitations sur la place ont été rasées, et des pommiers ont été plantés, remplacés par la suite par nos platanes.

Le vieux hangar a été transformé en salle de danse. Son sol était recouvert de simples planches de bois. Il a, par la suite, été rénové pour devenir aujourd’hui notre Foyer Rural.

En plus de salle de bal, le foyer était aussi la salle de projection de films. Une petite ouverture dans le mur en haut du bar servait à poser le projecteur.

Les Puits

La commune était abreuvée en eau grâce à 4 puits.

Si deux sont encore bien conservés, le troisième est caché sous le lierre et les ronces, rue du Pey. Quant au quatrième, il a été refermé et n’est plus visible aujourd’hui.

La Mairie

La mairie elle aussi n’a pas été épargnée par ces bouleversements. Avant d’être installée dans les locaux actuels, la mairie était placée dans les bâtiments de l’école. L’édifice sert aujourd’hui de salle des mariages.

Ecole

Ancienne école
Ancienne école

 

 

 

Inaugurée en septembre 1997, la mairie actuelle était autrefois une école mixte. Les locaux du bas servaient de salle de classe. L’institutrice et la secrétaire de mairie étaient logées à l’étage.

Avant d’être rénovés, les bâtiments abritaient déjà la mairie et la poste.

Le Presbytère

Ancien presbytère
Ancien presbytère

 

 

 

Enfin, et ça vous le savez peut-être, les gîtes ruraux étaient autrefois le presbytère qui accueillait le curé du village.